Au hasard des balades

jeudi 6 novembre 2014

Place Saint Sulpice - "Conversation", une sculpture d'Etienne

Par hasard je me retrouve face à l'église Saint Sulpice par cette journée de très belle météo d'automne.




La place Saint-Sulpice est située dans le centre du 6e arrondissement de Paris, à côté de l'église Saint-Sulpice, dont elle tire son nom. Elle est bordée à l'est par l'église Saint-Sulpice et à l'ouest par la rue Bonaparte. La rue du Vieux-Colombier y débouche.
Elle possède en son centre une fontaine, la fontaine Saint-Sulpice, érigée en 1847 par l'architecte Louis Visconti.

 La façade actuelle de l'église Saint-Sulpice date du XVIIIe siècle.

Devant l'église, au milieu de la place, je découvre une sculpture, pas mal du tout, ça me plaît. Elle n'était pas là, avant...

L'auteur, un sculpteur nommé Etienne.


Cela s'appelle "Conversation".





Je m'informe :

"Dès le 20 Octobre, à Paris, au cœur de la rive gauche, de monumentales sculptures vont se dresser, notamment, sur les places Saint-Sulpice et Saint-Germain-des-Prés.

Paris déroulera le tapis rouge pour l'un des sculpteurs français contemporains les plus convoités dans le monde, Etienne."

Étienne Pirot, dit Étienne, est un sculpteur français né à Grenoble le 1er novembre 1952.

Il passe sa jeunesse dans le Dauphiné jusqu’au moment où son père, Jean-Marie Pirot, le peintre Arcabas, est invité, en 1969, par le Conseil National des Arts du Canada.

Il poursuit ses études à l’université d’Ottawa où son père est professeur titulaire.

De retour en France en 1972, il poursuit ses études à Marseille où il obtient une licence d'arts plastiques. Il sera ensuite élève à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Aujourd’hui, il se partage entre ses ateliers de Paris et de l’île de Ré.



Image d'Internet

"Un musée à ciel ouvert, pour le bonheur des passants. Sur les places Saint-Sulpice et Saint-Germain-des-Près, le spectacle sera grandiose. 7 sculptures, taillées dans le bronze patiné et poli, scintilleront dans des dégradés de couleurs où domine l'or vif.

Les sculptures d'Etienne sont aériennes, les postures auxquelles il donne vie, au hasard d'une partie  du 
corps, du visage, d'un geste ou d'un regard, sont autant d'envolées d'émotions."



"Dans la sagesse de sa soixantaine, le sculpteur fuit souvent ce qu'il appelle "le tremblement parisien". Mais s'il se retire sur une île, ce n'est pas pour fuir le monde. Bien au contraire.

Dans le refuge privilégié de son atelier de l’île de Ré, il s'emploie à transcender la réalité. Suggérant, plus qu'il n'impose, sa passion de l'amour, de l'humain, de l'harmonie, il confie à la matière  le foisonnement de ses émotions, de sa sensibilité. "

Image d'Internet

La Mairie du 6 ème tient à rendre hommage à ce sculpteur, né à Grenoble, parisien de longue date mais résidant régulièrement sur l’île de Ré, diplômé de l’École des Beaux-Arts (Paris VIe), dont tant d'amateurs d'art se disputent les œuvres, sur les cinq continents.

Jean Reno est, depuis plusieurs années, grand admirateur d'Etienne.

Etienne est l'invité d'honneur de la XVIIe biennale des artistes du VIe arrondissement.

Du 20 octobre au 10 novembre, exposition :
- en extérieur : places Saint Sulpice et Saint-Germain-des-Prés.
- à l'intérieur : Mairie du VIe (Salon du Vieux Colombier), 78 rue Bonaparte.

Tout au long de l'année, les sculptures d'Etienne sont exposées au sein des Galeries Bartoux. 
GALERIE d’ART ELYSEES, 26 av des Champs Elysées 75008 Paris
Tél : +33(0)1 42 89 41 21 – http://www.galeries-bartoux.com 
(Ouvert tous les jours de 10h30 à 20h)

Laissez un commentaire ici - Post a comment - Deixe um comentário

Merci

PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE
POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT