Au hasard des balades

samedi 28 juin 2008

Balade dans le quartier Latin et la rue Saint Jacques

BALADE DANS LE QUARTIER LATIN
28 Septembre 2008

Le Quartier latin est le quartier étudiant traditionnel de Paris. Riche en Histoire, en Architecture, en Culture, ce quartier regroupe les plus anciens et les plus prestigieux établissements d'enseignement français (la Sorbonne, le Collège de France).


 

C'était un jeu de piste...

Le mètre étalon

En 1792 , il est décidé que désormais les longueurs seront en mètres et que 1 mètre sera la dix millionième partie d’un quart de méridien. Un physicien et astronome est, avec d’autres collègues, chargé de mesurer un arc du méridien  qui relie le pôle Nord au pôle Sud  en passant par Paris.
Son expédition n’est pas de tout repos : il est pris dans la tourmente de la guerre franco-espagnole et croupit de longs mois dans les prisons espagnoles avant de remplir finalement sa mission en 1809.

Les yeux rivés au sol, cherchez la trace du méridien qui porte le nom de ce savant.

Quel est son nom ?

Quelques années plus tard, entre Février 1796 et Décembre 1797, la Convention Nationale fit placer des mètres étalon en marbre aux lieux les plus fréquentés de Paris pour inciter la population à adopter le système métrique. Mais la mesure définitive du mètre n’était pas encore établie. Armés de votre « vrai » mètre, saurez-vous m’indiquer ….

Combien mesure réellement ce mètre étalon ?



La Cour de Rohan

Ce passage constitué de trois courettes successives est un havre de paix. Il est attribué, faussement,  aux archevêques de Rouen car il était situé proche du palais où étaient logés les prélats provenant de la ville normande de Rouen. On y accède soit par la cour du Commerce Saint-André ou par la rue du Jardinet.





Rue Madame




Madame fut le nom donné à Marie-Joséphine de Savoie (1753-1810), épouse du comte de Provence, "Monsieur", nom donné au frère du roi, et qui deviendra le futur Louis XVIII.

La rue telle a été ouverte en 1547 dans sa portion d'origine et est alors nommée rue du Joindre puis du Gindre. En 1610, le roi donne l'autorisation aux Jésuites de fonder un noviciat pour leur ordre dans la rue et Madame de Lullier, veuve de Sainte-Beuve leur octroie l'ancien hôtel de Mézières situé dans la rue : de 1630 à 1642 est construite une église consacrée à saint François-Xavier. En 1633, est également fondé rue Madame le couvent des religieuses du Précieux-Sang. Ces deux bâtiments religieux deviendront Bien national en 1794 et seront vendus.

En 1790, est ouverte à proprement parler la rue Madame, entre la rue de Vaugirard et la rue d'Assas, sur les terrains du jardin du Luxembourg.

La rue Madame tient son nom de Marie-Joséphine de Savoie, princesse de Sardaigne, qui était appelée « Madame » car elle était l'épouse de « Monsieur » le frère du roi Louis XVI, c'est-à-dire le Comte de Provence, futur Louis XVIII2. De 1793 à 1806, durant la période de la Révolution française, la rue Madame est rebaptisée rue des Citoyennes, à l'issue de laquelle elle reprendra son nom initial.

La rue du Gindre est ensuite agrandie en 1866 par l'ouverture de sa portion la joignant à la rue de Rennes et l'ensemble des deux rues formant un même axe est joint sous le nom unique de rue Madame en 1877.


Rue Madame

Lycée-Collège Montaigne

17 Rue Auguste Comte, 75006 Paris

Ancien petit lycée Louis-le-Grand, dont il dépendait au départ, le lycée fut construit par l'architecte Charles Le Cœur de 1882 à 1885 sur l'emplacement de l'ancien verger du couvent des Chartreux. Il prit le nom de lycée Montaigne en 1891, tout en obtenant son autonomie par rapport au Lycée de la rue Saint-Jacques. Lycée de garçons à l'origine, des filles y furent admises à partir de 1912, tandis que la mixité fut introduite dans des classes « pilotes » dès 1957.





Rue Saint Jacques

La rue Saint Jacques est la plus ancienne voie de Paris. C'était l'ancien cardo de Lutèce. Une plaque est apposée au n°172, indiquant l'emplacement de la porte Saint Jacques, qui faisait partie de l'enceinte de Philippe Auguste. Cette porte était au 13 ème et 14 ème siècles,  l'une des quatre principales portes de Paris. Elle a été démolie en 168.


L'église Saint Jacques du Haut Pas 
un haut-lieu du Jansénisme

De l'autre côté de la rue de l'abbé de l'épée, se trouve l'église Saint Jacques du Haut Pas.



Elle fut construite en 1630, par Gaston, le duc d'Orléans, frère de Louis XIII, sur l'emplacement d'une ancienne chapelle. 
Au 12 ème siècle, tout près, se trouvait la Commanderie de Saint Jacques du Haut Pas, installée  par Saint Louis au n° 259 de la rue Saint Jacques, pour les frères hospitaliers. Elle se rattachait à un ordre religieux et militaire créé en Italie au 12 ème siècle, leur mission étant d'accueillir et de soigner les pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle


L'église Saint Jacques fut l'un des principaux foyers du jansénisme au 17 ème siècle. Le supérieur du monastère de Port Royal des Champs, l'abbé Saint Cyran, y est enterré, ainsi que Jean-Dominique Cassini.



Le lycée Louis-le-Grand

Le lycée Louis-le-Grand a été fondé en 1563. C'est aujourd'hui un établissement d'enseignement secondaire et supérieur, public, s'élève le long de l'ancien cardo de Lutèce, au 123 de la rue Saint-Jacques.

Un lycée d'excellence, qui constitue un élément de premier plan dans la formation des élites françaises. Les anciens élèves sont devenus hommes d'État, diplomates, prélats, maréchaux de France, académiciens, hommes de lettres... une pépinière des grands hommes de l'État.

Dans le passé, Molière, Voltaire, Hugo, ont été anciens élèves du lycée. De même Pompidou, Giscard d'Estaing, Chirac...

Le premier collège date de 1550 quand l'évêque invite les jésuites à ouvrir un collège dans son hôtel parisien.







Le Musée Océanographique 

Au n°195 de la rue Gay Lussac, se trouve le Musée Océanographique, avec au sous-sol, le Centre de la Mer, fondé par le Prince Albert Ier de Monaco, en 1906, pour vulgariser la connaissance de l'océan. Le Centre de la Mer est ouvert au public.

L'architecture du bâtiment rappelle un peu celle du palais princier monégasque.





  La Sorbonne, rue Saint Jacques





Le Collège de France



Et voila où j'ai terminé ma balade, au carrefour du Vieux Campeur


Laissez un commentaire ici - Post a comment - Deixe um comentário

Merci

PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE
POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT