Au hasard des balades

lundi 12 avril 2010

Les 19 ème et 20 ème Arrdt

De la Butte Bergeyre au parc des Buttes Chaumont, à la Mouzaïa, au square du Chapeau rouge, et ensuite au village de Charonne. Une grande marche à pied !

On est dans  le 19e arrondissement au nord-est de Paris. Cette partie de Paris a été construite au dessus d'un sous-sol de carrières de gypse et de pierre.


De la Butte Bergeyre au parc des Buttes Chaumont

La Butte Bergeyre est un petit quartier situé sur une colline à l'ouest du parc des Buttes-Chaumont, à une centaine de mètres d'altitude, d'où l'on a un panorama dégagé sur Paris, en direction de la butte Montmartre. Bergeyre était un joueur de rugby connu, mort pendant la Première Guerre mondiale.

Il y a trois escaliers qui permettent d'y accéder. Rues pavées, petites maisons, des vignes, un jardin partagé, et une vue magnifique sur le Sacré Cœur. 



 Une vue magnifique sur le Sacré Cœur



 Le parc des Buttes Chaumont

Le parc des Buttes-Chaumont est le 3ème plus grand des 426 jardins de Paris (le 1er étant le parc de la Villette et le 2ème le jardin des Tuileries). C'est un jardin d'une superficie de 24,73 hectares.

Métro : Buttes Chaumont, Botzaris et Laumière.




Napoléon III le fit réaliser par Haussmann. Dans ce quartier se trouvaient les anciennes carrières d'extraction de gypse et de pierres meulières pour la construction des immeubles parisiens (dans les arrondissements centraux). Le parc est construit sur la plus grande de ces carrières.

On y trouve une falaise de 30 mètres de haut, un lac, une grotte, un promontoire avec un petit temple.



VIDÉO




La Mouzaïa

La Mouzaïa est un quartier dont l'urbanisation date de la seconde moitié du 19ème siècle et la première moitié du 20ème siècle.

Les petites maisons qui composent la Mouzaia, ont été construites à l'origine pour les ouvriers modestes, et furent édifiées sur d'anciennes carrières de gypse. La fragilité du sol explique la faible hauteur des maisonnettes : un ou deux étages maximum.

Le nom "Mouzaïa " vient de celui de la ville de Mouzaïa, dans la Wilaya de Blida en Algérie, une ex-colonie française.






Le Square de la Butte du Chapeau Rouge 

Il est situé en surplomb de la plaine du Pré Saint-Gervais, et occupe l’une des collines qui faisaient partie du vaste réseau de carrières de gypse, dites carrières d’Amérique (car on exportait le plâtre vers les Etats-Unis) qui s’étendait jusqu’aux Buttes-Chaumont.



Ce jardin se trouve au bord des boulevards extérieurs. C'était le lieu où, en 1914, les pacifistes venaient manifester et écouter les discours de Jean Jaurès.


Le 20 ème arrondissement



Le quartier de Charonne 

On est dans le 20 ème Arrt de Paris, au sud-est de Paris. Il tient son nom d'un ancien village rattaché à Paris en 1860 par Napoléon III.  Il a été tristement rendu célèbre par un événement lié à  la guerre d'Algérie.

"À la fin de la guerre d'Algérie, Charles de Gaulle, Président de la République, se prépare à organiser la consultation électorale qui en consacrerait l'indépendance.

Seule l’OAS refuse cette éventualité et manifeste son refus par une série d’attentats.

Le 8 février 1962, une manifestation organisée par la gauche en faveur de l'indépendance algérienne est sévèrement réprimée par les forces de l'ordre.

Des manifestants qui avaient tenté de descendre par une bouche du métro pour s'y refugier, se sont trouvés coincés dans l'escalier par les mouvements de la foule : on a compté neuf morts.

Près d’un million de personnes assistèrent aux obsèques des victimes le 13 février.

Une plaque commémorative de cette tragédie, érigée à l'intérieur de la station de métro, est fleurie chaque année à la date anniversaire par certains syndicats et partis de gauche."



La rue Irénée-Blanc est une voie publique située dans le 20e arrondissement de Paris. Elle débute rue Mondonville et se termine rue Pierre-Mouillard. La rue fait partie du lotissement la Campagne à Paris elle est comme les autres rues de ce lotissement entièrement bordée de petites maisons de ville. 
(station de métro Porte de Bagnolet)  
Cette voie fut créée en 1911 sous le nom du président d'une société immobilière








L'église Saint-Germain-de-Charonne

Elle est située rue de Bagnolet. Avant 1860, date de rattachement à Paris, elle fut l'église paroissiale de l'ancien village de Charonne dont elle constituait le cœur avec la rue Saint-Blaise.

On y trouve des vestiges du 12ème siècle (gros piliers de la tour) et son architecture date des 15ème et 18 ème siècles. Elle était actuellement fermée pour des travaux de consolidation du sous-sol.  

Elle est la seule église de Paris avec l'église Saint-Pierre de Montmartre à être toujours bordée de son ancien cimetière (comme au Moyen Âge), le cimetière de Charonne.


D'AUTRES PHOTOS DANS CE  DIAPORAMA


Laissez un commentaire ici - Post a comment - Deixe um comentário

Merci

PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE
POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT