Au hasard des balades

samedi 3 mai 2008

Le 20 ème arrondissement

J'ai marché entre Belleville et Menilmontant, et le père Lachaise, pour vous situer. En se perdant à l'inconnu dans des passages, des escaliers, on découvre des maisons où l'on aimerait bien habiter.


Belleville se prénommait Savies et était une demeure rurale appartenant au domaine royal. Le nom de Belleville apparaît au 15 ème siècle et le village connaît une période de prospérité jusqu’à la Guerre de Religion.


L'histoire de la colline de Belleville

Au Moyen Age, de nombreuses communautés religieuses acquièrent des domaines sur la colline, les défrichèrent, plantent des vignes et capturent les nombreuses sources. 

Du 14e au 18e siècle, tavernes et guinguettes s'y disputèrent la place. Au 18e siècle, les terrains étaient essentiellement agricoles et le paysage était dominé par les ailes d'un moulin à vent.

L'ouverture de carrières de gypse a attiré une nouvelle population constituée d'ouvriers, bien souvent des Limougeaux. Ils travaillaient pour les grands travaux d'Haussmann l'hiver, et repartaient l'été pour moissonner leurs terres. Le quartier était insalubre, ce qui ne s'arrangea pas à la fermeture des carrières.

Au 19e siècle, les maisons étaient à l'époque situées de part et d'autre de deux des escaliers du parc actuel. Elles appartenaient à un certain Julien Lacroix, l'un des plus importants propriétaires de la colline de Belleville. Il a laissé son nom à une rue qui longe le parc.

A la fin du 20e siècle, les petites maisons, les cours, les "villas" et les passages disparurent, cédant la place à des habitations plus modernes et au parc de Belleville.

Les photos sont de moi

+ d'informations sur : pietondeparis


Le parc de Belleville

Il a été créé en 1988. Il s'étend sur 45 000 m² sur la colline de Belleville, et il offre une magnifique vue panoramique sur Paris. 





"Le parc abrite également un plan de vignes de 250m² avec près de 140 pieds qui produisent chacun 2 à 3 kilos de raisin. La vigne de Belleville (pinot de Champagne et  chardonnay de Bourgogne) témoigne d'un long passé viticole".


Ménilmontant

Ménilmontant, était autrefois un village appartenant à Belleville, puis un faubourg de Paris. Il est annexé à Paris en 1860 par Haussmann.

Son nom viendrait de "Mesnil mau temps", c'est-à-dire "la maison au mauvais temps" et s'est transformé au 16 ème siècle en "montant", "Menil-montant",  en à cause de sa situation en pente. 

L'Abbaye Saint-Antoine-des-Champs, la Maison de Saint-Lazare et les religieux de Sainte-Croix de la Bretonnerie y possédèrent longtemps des vignobles.

Le château de Ménilmontant (aussi appelé « château de Saint-Fargeau ») appartenait à la famille des Le Peletier depuis 1695.

En juillet 1778, un effondrement très important dans la carrière de gypse de Ménilmontant cause la mort de 7 personnes. L'exploitation du gypse en souterrain est jugée trop dangereuse et interdite par décision royale le 23 janvier 1779. Les anciennes carrières sont alors foudroyées.

C'est à Ménilmontant que Jean-Jacques Rousseau est jeté par terre par un dogue allemand, le 24 octobre 1776. Je me souviens très bien avoir lu cet épisode assez drôle.

VIDÉO

   

La Villa Castel

Je voulais voir cet endroit, parce que c’est ici que François Truffaut a filmé une des scènes du film Jules et Jim.


VIDÉO



Située au n°16 de la rue du Transvaal dans le 20 ème arrondissement, se trouve, à travers une grille, une enfilade de maisonnettes de brique rouge à perrons de pierre et marquises de verre, datant de la fin du 19 ème siècle.  Elle se termine en impasse.

Voir le diaporama ci-dessous.



Depuis, cette villa a échappé aux différents programmes de rénovation ou de destruction, grâce à son inscription à l’inventaire des monuments historiques en 1979.

Les regards

Je suis passée en face d'étranges petites constructions en pierre ayant la forme d'une maisonnette au toit à deux pentes. Ce sont les anciens "regards". Ils permettaient de descendre vérifier le niveau de l'eau dans les canalisations souterraines. L'eau a toujours été très importante pour ce quartier et de nombreuses rues portent des noms qui évoquent l'eau : rue des Rigoles, des Cascades, de la Mare...

Le regard Saint Martin

La rue des Cascades  possède trois regards : le regard de la Roquette, le regard des Messiers et le regard Saint-Martin (le plus connu, situé à l'angle de la rue de Savies). L'inscription en latin écrite sur le fronton de ce dernier raconte son entreprise de rénovation par les moines aux XVIIe et XVIIIe siècle.


L'église Notre Dame de la Croix de Ménilmontant 

(Ou Sainte Croix de Ménilmontant), est une église qui date du 19 ème siècle, ouverte en 1869. Il paraît qu'elle a une très bonne acoustique.

Elle se trouve sur la charmante place Maurice Chevalier.


Le super livre qui m'a guidée au cours de cette promenade : 

"Promenades dans Belleville et Ménilmontant" 
par Dominique Détune et Claudine Hourcadette, aux éditions Christine Bonneton.


DIAPORAMA


Laissez un commentaire ici - Post a comment - Deixe um comentário

Merci

PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE
POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT